La chimio et nos cheveux

nichicho
Messages : 66
Inscription : sam. 17 juin 2006 8:01
Localisation : Vaud

La chimio et nos cheveux

Messagepar nichicho » mer. 21 juin 2006 17:46

J'ouvre cette file car beaucoup de question (désespoir) ressortent de la perte de cheveux effet secondaire à la chimio. Que ceux qui ont été dans ce cas puissent écrire leur expérience et que ceux qui malheureusement vont se trouver dans cette situation puissent y trouver quelque réconfort et poser leurs questions.

Je commence :

En juillet 05, j'ai dû me soumettre (le mot n'est pas exagéré) à une chimio suite à un cancer du sein. 10 jours après la première injection . . . quasi plus de cheveux.

Mais . . . ce jour là, j'avais déjà ma perruque.

En effet, j'avais été prévenue de cet "inconvénient" et m'étais rendue chez la perruquière aussitôt. Si la démarche initiale n'avait pas été facile, une fois chez elle (elle est vraiment super) j'ai pris cela comme . . . un jeu et ai d'abord choisi une perruque proche de ma coiffure et couleur initiale.

Chez moi, je portais coiffes et foulards que j'avais trouvé chez une dame qui les dessine (elle aussi est super) et qui les avait conçus suite à une chimio et perte de cheveux.

En décembre, j'ai acquis une autre perruque, mais cette fois totalement différente en coupe et couleur et oh miracle . . . une superbe réussite . . .

Aujourd'hui, mes cheveux ont repoussés et lorsqu'ils ne mesuraient qu'environ 2 cm, je suis allée chez le coiffeur pour faire une couleur (après avoir fait un test pour être sûre de ne pas déclencher d'alergie) et . . . tomber la perruque.

Alors à ceux qui sont face à ce problème, je souhaite qu'ils arrivent à accepter ce douloureux passage devant le miroir où j'ai mis un mois avant d'oser affronter la réalité (j'en pleurais et souffrais lorsque je n'avais pas de coiffe/foulard/perruque et qu'ils sachent que les cheveux repoussent . . . plus denses et plus beaux :) .

J'avais des cheveux raides, hyper fins et sans aucune tenue depuis toujours. Aujourd'hui, ils mesurent environ 4 cm et sont superbes, denses, ils tiennent bien (paroles de mon coiffeur).

J'en ai les larmes aux yeux à tous ces souvenirs encore bien frais, mais suis contente de les partager avec vous.

Stéphanie
Messages : 10
Inscription : mer. 7 juin 2006 18:37
Localisation : Bretigny

Messagepar Stéphanie » jeu. 22 juin 2006 14:36

bonjour !

mon expérience est un peu différente en matière de cheveux. le traitement qu'on me donne n'est pas supposé me faire perdre mes cheveux. (gemzar). par contre, durant le mois de mai, j'ai été très fatiguée (4ème mois de chimio) et à ce moment-là, j'ai perdu pas mal de cheveux.

du coup, je suis un peu entre deux chaises. ma chevelure est clairesemée alors je ne sais pas trop quoi faire. la perruque ne s'impose pas encore totalement même si elle ne serait pas superflue. pour le moment je jongle entre rien et des bandeaux-foulards. j'en profite pour me faire un petit look sympa et franchement j'aime plutôt cela :-)

courage à toutes et à tous...

poufette
Messages : 1
Inscription : jeu. 22 juin 2006 16:33
Localisation : Enney

Chimio

Messagepar poufette » jeu. 22 juin 2006 17:15

Bonjour Nicole,

Je viens de connectée sur ce forum que je ne connaissais pas avant. Je suis un maman de 32 ans avec deux petits en bas âges. Mon cancer c’est développé lors de l’allaitement de ma puce en sept. 05, ça été un choc pour moi d’apprendre que j’avais un cancer du sein mais l’espace d’une seconde je me voyais morte laissant derrière moi ma famille.
Mais heureusement pour moi, j’ai été vite prise en charge par les docteurs et le soir même j’étais à l’hôpital et opérée le lendemain. Ma famille en soutien et tout allait mieux.

Un mois après je commençais la chimio, juste avant les fêtes de Noël on m’avait dit que je perdrais mes cheveux. Un drame pour moi, c’était presque plus dur de me dire que j’allais me retrouvée chauve que de savoir que j’avais un cancer. Donc je me suis précipitée chez un perruquier et là…un cauchemar …une horreur…Ce Monsieur était tout sauf gentil et il m’a montré que des perruques courtes et des modèles pas très très en vogue…
Je suis repartie avec le moral dans les chaussettes pleurant toutes les larmes de mon corps.
Mais je ne me suis pas avouée vaincue j’avais une autre adresse et là…miracle. J’ai trouvé une perle et la perruque de mes rêves.

J’ai passé les fêtes sans que personne n’aient vu que j’avais perdu mes cheveux un bonheur.

Maintenant j’ai fini ma chimio début mai et suis actuellement ma radiothérapie jusqu’à fin juillet. Mes cheveux repoussent env 3 cm pour le moment, c’est cool.

Voilà pour mon histoire et me réjouis de pouvoir discuter sur ce site.

A biemtôt
Christelle

nichicho
Messages : 66
Inscription : sam. 17 juin 2006 8:01
Localisation : Vaud

Messagepar nichicho » jeu. 22 juin 2006 17:54

Bonjour Stéphanie et Christelle,

Stéphanie, tu dis quelque chose qui me semble primordial "j'en profite pour me faire un petit look sympa". Cette phrase relète si bien ce que j'ai ressenti même avec la perte des cheveux, même avec mes cheveux qui repoussent.

Toi seule peu décider si le port d'une perruque s'impose. Tant que tu te sens bien avec des foulards, voire même sans foulard, c'est la seule chose qui compte.

Courage à toi pour la suite de ton traitement.

Christelle, le sentiment de disparaître à jamais, laissant sa famille, je l'ai eu aussi et je pense que nous sommes beaucoup à passer par ce stade. Heureusement que tu as trouvé immédiatement du soutien médical. Tu as fait déjà une grande partie du chemin et je te souhaite courage pour la suite et surtout que tout se passe bien.

C'est vrai que de ce voir chauve est un traumatisme pour beaucoup au vu des témoignages que j'ai lus ou entendus. Je regrette juste qu'une personne comme celle que tu as rencontrée en premier pour ta perruque puisse être si peu professionnel. Nous sommes dans ces instants où cancer et perte de cheveux se conjuguent plutôt fragilisées et avons besoin de nous sentir non seulement comprises et entourées, mais aussi que l'on nous offre la possibilité de conserver face au miroir une image de "santé" qui veut dire espoir.

Je vous souhaite plein de courage et de bonheur.

Amitié - Nicole

Danette
Messages : 9
Inscription : mer. 26 juil. 2006 8:15
Localisation : Lorraine France

Messagepar Danette » sam. 29 juil. 2006 13:43

Bonjour à Toutes

Je ne suis qu'accompagnante de mon ami atteint aussi d'un cancer, mais la question de vos cheveux m'est, hélas, familière de par mon métier.

Si mon expérience, mes quelques petits conseils peuvent aider à votre mieux être dans cette douloureuse période de votre vie, je le fais de tout coeur.

La majorité d'entre vous vivent extrêmement difficilement cette perte de cheveux, suite à une chimio, une partie de leur féminité s'évapore, ne laisse place qu'à la maladie. Cela devient obscessionnel allant jusquà surpasser le mal lui-même. Ne plus se retrouver soi-même dans le miroir, ne plus oser même s'y regarder, affronter le regard des autres est terrible.

Bien que toutes les chimios n'aient pas systématiquement les mêmes effets secondaires, il est important de les prévoir, faire le choix perruque ou pas.
Avant même de commencer une chimio sachez pouvoir aller chez votre coiffeur, lui parler de ce qui vous atteint, lui demander conseils, il est aussi présent pour vous écouter et trouver avec vous les meilleures solutions pour vos cheveux.
Un changement de look, une nouvelle couleurqui vous gardera bonne mine,une jolie coupe sympa, alors seulement il vous conseillera pour adapter une perruque la plus rapprochante possible de votre nouveau style. Il est tout à fait possible d'obtenir la même coupe et couleur que s'il s'agissait de vos propres cheveux. En Fance, le coiffeur peut vous commander une perruque et y corriger la coupe si nécéssaire. Et personne n'y verra rien, ne fera de différence.
Optez de préférence pour une perruque en cheveux naturels,plus légère de par un montage plus aéré, elle tient moins chaud, est plus confortable,invisible.

Tout comme Nicole vous constaterez, qu'en repoussant vos cheveux auront une meilleure texture, plus épaisse , plus dense,avec une meilleure tenue,que même de cheveux raides avant ils peuvent devenir ondulés.

Pensez aussi à votre esthéticienne, faites vous bichonner, vous serez plus détendue pour affronter ces durs instants de votre vie.

Vous me direz, facile à dire tout ça! elle n'est pas à ma place !
Certes, je ne le suis pas, mais pas pour autant n'y serais-je pas un jour... ?

Je reste persuadée que vous possédez un force et des ressources insoupçonnées, vos témoignages le prouvent, que vous ^étes capable de déplacer des montagnes pour arriver à la guérison.

Je vous souhaite beaucoup de courage et pleins de jours heureux.

Amicalement
Danette

olivier
Messages : 2
Inscription : mer. 18 oct. 2006 9:04
Localisation : Genève

Messagepar olivier » jeu. 19 oct. 2006 19:51

Bonjour,

Je constate qu'aucun homme ne se manifeste sur ce forum alors je m'y colle.
Comme vous toutes, quelques temps après la première chimio, j'ai vu mes cheveux disparaître. C'était en décembre, il faisait froid et le port d'un bonnet paraissait normal. Le problème était réglé, je n'avais pas besoin d'y réfléchir plus longuement. Bon, bien entendu ce n'est pas si simple, on ne passe pas sa vie un bonnet sur la tête, et il faut bien penser un peu à ce qui nous arrive et au changement de son image et tout simplement se regarder de temps en temps dans un miroir.
Pour moi, la perte de cheveux a été l'occasion de me présenter, de m'affirmer ouvertement comme cancéreux, par rapport aux autres et à moi-même. C'est alors, je crois que j'ai pleinement réalisé ce que j'allais subir les mois suivant. Dans un sens, la perte de mes cheveux a eu un effet positif car elle m'a poussé à plus d'ouverture et de combativité.
Tout au long de ma maladie, et encore maintenant, il m'a semblé important de parler ouvertement de ce que je vivais, de mes peurs, de mes douleurs, de mon quotidien, de ne plus répondre systématiquement « ça va merci et vous » aux voisins et connaissances, mais oser le « ça ne va pas, je supporte mal ma dernière chimio ».

Pour terminer, n’oubliez pas que vous pouvez être femmes et belles sans cheveux…

nichicho
Messages : 66
Inscription : sam. 17 juin 2006 8:01
Localisation : Vaud

Messagepar nichicho » ven. 20 oct. 2006 18:31

Bonjour Olivier,

A part, l'affirmation de moi lorsque mes cheveux sont tombés, j'ai toujours porté perruque, foulard ou coiffe, vis-à-vis de mon entourage proche ou éloigné, j'ai toujours été très franche sur ma maladie.

Et comme toi, je n'ai jamais eu peur de dire que j'étais mal, que j'avais mal.

La seule chose est que bien des personnes nous évitent, remarque cela ne me gêne pas. Encore aujourd'hui, alors que les traitements de base sont terminés mais que j'ai d'importants effets secondaires dû au médicament que je dois prendre (fatigue, douleurs), plutôt que de dire "je vais mal", je dis "comme une petite vieille".

Et surtout, merci à toi pour ta dernière phrase ... elle est vraie en plus !!

Amitié - Nicole

zette
Messages : 16
Inscription : mar. 25 déc. 2007 11:20
Localisation : Vaud

enquête alopécie de l'INCa

Messagepar zette » lun. 21 avr. 2008 10:24

Bonjour !
à propos de la perte des cheveux suite à une chimio, je voudrais signaler une étude faite par l'Institut National du Cancer (en France), que je viens de lire, et que j'ai trouvée très intéressante et très complète :

On peut la trouver dans le site de l'Institut National du Cancer, sous la rubrique Traitements, perruques. (je n'ai pas pu mettre l'adresse internet)

J'ai moi-même perdu mes cheveux, et je trouvais que le corps médical avait très peu de considération sur l'impact psychologique que cette perte pouvais amener : on m'a donné une liste d'adresse pour trouver une perruque, et le sujet était clôt!
Alors que l'on m'a toujours longuement interrogée sur les effets secondaires et la façon dont je les supportais, jamais on ne m'a demandé comment je vivais la perte de mes cheveux, comme si c'était trop insignifiant, ou tabou!
De plus, alors qu'au milieu de mon traitement mes cheveux ont recommencer à pousser, un médecin à qui je l'ai signalé m'a tout de suite dit qu'ils allaient retomber, ce qui m'a donné l'angoisse supplémentaire de devoir subir une nouvelle perte, alors que finalement, ils ont résisté!!

Dans l'enquête citée plus haut, j'ai trouvé beaucoup de points communs à ce que j'ai vécu, et c'était réconfortant... Elle est aussi très intéressante pour l'entourage qui a parfois de la peine à comprendre comment on peut se focaliser sur quelque chose d'aussi... insignifiant, puisque les cheveux, ça repousse!

courage à tous!!

Irma
Site Admin
Messages : 143
Inscription : mar. 30 mai 2006 7:18
Localisation : Berne

Messagepar Irma » mer. 23 avr. 2008 16:29

Chère zette,

merci pour vos réflexions et de nous rendre attentive à cette étude.
Est-ce que vous parliez de ce document ?

http://www.e-cancer.fr/v1/fichiers/publ ... ude_dv.pdf

Meilleures salutations

Irma, modératrice

zette
Messages : 16
Inscription : mar. 25 déc. 2007 11:20
Localisation : Vaud

enquête de l'INCa

Messagepar zette » sam. 26 avr. 2008 17:58

Merci Irma, effectivement, c'est bien celui-ci!!

JeanneM
Messages : 3
Inscription : mer. 30 oct. 2019 14:47
Contact :

Re: enquête alopécie de l'INCa

Messagepar JeanneM » mar. 5 nov. 2019 12:03

Bonjour !
à propos de la perte des cheveux suite à une chimio, je voudrais signaler une étude faite par l'Institut National du Cancer (en France), que je viens de lire, et que j'ai trouvée très intéressante et très complète :

On peut la trouver dans le site de l'Institut National du Cancer, sous la rubrique Traitements, perruques. (je n'ai pas pu mettre l'adresse internet)

J'ai moi-même perdu mes cheveux, et je trouvais que le corps médical avait très peu de considération sur l'impact psychologique que cette perte pouvais amener : on m'a donné une liste d'adresse pour trouver une perruque, et le sujet était clôt!
Alors que l'on m'a toujours longuement interrogée sur les effets secondaires et la façon dont je les supportais, jamais on ne m'a demandé comment je vivais la perte de mes cheveux, comme si c'était trop insignifiant, ou tabou!
De plus, alors qu'au milieu de mon traitement mes cheveux ont recommencer à pousser, un médecin à qui je l'ai signalé m'a tout de suite dit qu'ils allaient retomber, ce qui m'a donné l'angoisse supplémentaire de devoir subir une nouvelle perte, alors que finalement, ils ont résisté!!

Dans l'enquête citée plus haut, j'ai trouvé beaucoup de points communs à ce que j'ai vécu, et c'était réconfortant... Elle est aussi très intéressante pour l'entourage qui a parfois de la peine à comprendre comment on peut se focaliser sur quelque chose d'aussi... insignifiant, puisque les cheveux, ça repousse!

courage à tous!!
Merci pour votre message.
Dommage que le lien vers l'étude ne fonctionne plus...
Je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que finalement c'est " insignifiant, puisque les cheveux, ça repousse!" mais on le comprend pas tout de suite.
L'équipe médicale ne nous as pas préparé non plus a cette étape importante, psychologique, de la perte des cheveux. Dommage que le sensibilisation ne soit pas plus grande....


Revenir à « chimiothérapie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité