2013 - Cancer de la peau et protection solaire

admin
Site Admin
Messages : 311
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

2013 - Cancer de la peau et protection solaire

Messagepar admin » mer. 8 mai 2013 18:08

Le Prof. Ralph Braun du service de dermatologie de l’Hôpital universitaire de Zurich répond à vos questions:


Ces réponses correspondent à une prise de position générale. Elles ne remplacent pas les conseils personnalisés d’un médecin spécialiste. Les noms de médecins, établissements de traitement et produits ne sont pas cités dans un but publicitaire ni de recommandation. Ils se bornent à indiquer des sources d’information.

Quelques questions et réponses ont été traduites dans une autre langue nationale. Si vous avez des questions complémentaires, veuillez vous adresser aux conseillères spécialisées de la Ligne InfoCancer, au numéro gratuit 0800 11 88 11, ou par e-mail à helpline@krebsliga.ch.



Question de Tochter:
J’ai lu dans un journal que les médicaments Yervoy et Nivolumab font régresser les mélanomes! L’an dernier, on a découvert chez mon père un mélanome ayant donné des métastases. Ces médicaments seraient-ils une bonne idée de traitement pour mon père? Merci de me répondre!

Réponse du professeur Braun:
Bonjour Tochter,
Pour pouvoir répondre à votre question, on devrait connaître de manière plus détaillée l’histoire de la maladie de votre père.

Le Yervoy est un nouveau médicament qui est déjà autorisé en Suisse. On l’utilise dans certaines situations en cas de mélanome avancé. De plus, les patients doivent avoir déjà reçu au préalable un autre traitement qui n’a pas fonctionné.

Le Nivolumab, tel est le nom de ce principe actif, n’a pas encore reçu d’autorisation de mise sur le marché et a été testé aux Etats-Unis dans des études menées conjointement avec le Yervoy. Les premiers résultats semblent très prometteurs.

Etant donné que les effets indésirables de ce traitement peuvent être très lourds, il est important que les patients soient pris en charge par un médecin expérimenté dans un centre confirmé. Votre père peut s’adresser à son oncologue. A l’aide des données médicales, celui-ci pourra décider si un traitement par le Yervoy peut être envisagé pour votre père.



Question de Vitamine D:
Est-il exact que la vitamine D est si importante pour l’organisme? J’ai lu récemment quelques articles sur la question dans des magazines ou des journaux. De l’accès grippal au cancer, la vitamine D est importante pour tout. Avec ce printemps pluvieux et cet hiver interminable, je me demande si mon taux de vitamine D est suffisant. Les gouttes ou les capsules de vitamine D de synthèse ont-elles exactement le même effet que la vitamine naturelle du soleil?

Réponse du professeur Braun:
Bonjour Vitamine D,
La vitamine D est indispensable à une bonne formation des os et des dents chez l’être humain. La vitamine D liposoluble est synthétisée dans la peau humaine lorsque celle-ci est exposée au rayonnement solaire. Sous nos latitudes, ce rayonnement est trop faible de novembre à avril pour assurer un apport suffisant de vitamine D. De plus, l’utilisation répandue de produits solaires et les rares sources de vitamine D présentes dans notre alimentation réduisent encore son absorption. Par ailleurs, la production de vitamine D diminue au fur et à mesure de l’avancée en âge.
C’est pourquoi l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande aux personnes de plus de 60 ans et à celles ayant une faible exposition au soleil (résidents dans des homes ou des institutions, par exemple) de prendre un complément de vitamine D sous forme de gouttes ou de comprimés.
Faites contrôler votre taux de vitamine D lors de votre prochaine visite chez le médecin et demandez à ce spécialiste s’il pense judicieux que vous preniez de la vitamine D en supplément.
La vitamine D peut être prise sans problème sous forme de gouttes ou de capsules et est alors tout aussi efficace que la vitamine D produite par la peau.
Vous trouverez plus d’informations sur la vitamine D sur
le site de l’OFSP.


Question de Willi:
Bonjour,
je souffre depuis quelque temps de kératose actinique sur le cuir chevelu et j’ai une calvitie. Ma question: existe-t-il des bonnets de bain spéciaux assurant une protection contre les UV et à quoi dois-je encore faire attention en matière de protection solaire.
Merci de votre réponse.

Réponse du professeur Braun:
Bonjour Willi,
Les bonnets de bain assurant une protection spéciale anti-UV existent. Adressez-vous à un magasin de sport spécialisé dans les activités outdoor, qui vend des maillots de bain assurant une protection contre les UV.

Il est important que vous protégiez votre cuir chevelu et votre corps du rayonnement solaire direct. Lorsque vous achèterez un bonnet de bain, veillez à ce qu’il soit imperméable à la lumière. La plupart des bonnets de bain sont en silicone.
Lorsque vous êtes en dehors de l’eau en plein air, protégez-vous en portant un chapeau à larges bords ou une casquette. On trouve aussi dans le commerce des bonnets avec protection solaire intégrée. Les couleurs sombres protègent mieux que les claires, et les textiles dont le tissage est serré mieux que ceux dont la structure est lâche. Appliquez systématiquement une crème solaire de la catégorie «très haute» (IPS 50+). Mais attention: même une crème solaire avec indice de protection solaire (IPS) élevé n’est pas un feu vert pour un séjour illimité au soleil. La meilleure protection solaire est et demeure l’ombre, en particulier aux heures de midi, lorsque les rayons du soleil sont à leur intensité maximale.
Vous trouverez plus d’informations sur le thème de la
protection solaire.


Question de Two Sisters:
Bonjour!
Ma sœur et moi-même cherchons des réponses à deux questions: nous avons toutes deux sur le visage et aux oreilles des verrues bénignes et des grains de beauté avec des poils. Peut-on arracher les poils ou vaut-il mieux ne jamais abîmer la racine et se contenter de couper superficiellement les poils avec une paire de ciseaux? Et la seconde question: peut-on détruire au laser les poils décrits plus haut ou les faire enlever par électro-épilation? Notre souci, pour les deux questions, est d’augmenter le risque de cancer de la peau.
Meilleures salutations.

Réponse du professeur Braun:
Bonjour Two Sisters!
Plus un grain de beauté est sombre, plus grande est la probabilité qu’il puisse dégénérer. Les grains de beauté sombres doivent être régulièrement contrôlés par un dermatologue.
Les poils ne se trouvent que sur les taches de vin, aussi appelé naevus. Une tache de vin ou un naevus est une accumulation de cellules pigmentaires qui se forme déjà pendant le développement embryonnaire. Cette accumulation entraîne d’autres types de cellules – y compris des cellules de poils – à s’implanter exactement au même endroit. S’agissant précisément de taches de vin congénitales d’où poussent des poils, le risque de dégénérescence est particulièrement grand. Si la tache de vin fait plus de 0,5 cm ou si sa forme change, il faut l’enlever.
Même si l’on n’a aucune preuve que cela puisse entraîner une dégénérescence, il est préférable de ne pas arracher les poils, car l’irritation ou l’inflammation qui en résulte peut amener la tache de vin à dégénérer. Evitez de presser ou de meurtrir les taches de vin et les grains de beauté ou de les traiter au laser.
La brochure
Protection solaire vous explique comment vous protéger au mieux du cancer de la peau.


Question de Florence:
bonjour,
quelles crêmes solaires conseillez vous quand on a une chimiothérapie? quel indice ?

Réponse du professeur Braun:
Bonjour Florence,
Il est fortement déconseillé de s‘exposer au soleil lors d’une chimiothérapie. Il pourrait en résulter des érythèmes, des éruptions cutanées ou des taches pigmentaires permanentes.
Choisissez l’ombre autant que possible. Portez des vêtements qui couvrent toutes les parties de peau qui pourraient être exposées au soleil. C’est-à-dire des vêtements à manches longues, des jupes longues ou des pantalons. Veillez aussi à vous couvrir la tête et à porter des lunettes solaires. Choisissez des tissus qui protègent du soleil. Vous trouvez l’indice UV sur l’étiquette du vêtement. Les grandes surfaces commerciales (rayon articles de sport) et les magasins de sport vendent de tels vêtements.
Comme pour les crèmes solaires, plus l’indice est élevé, meilleure est la protection.
En principe plus un tissu est sombre et tissé serré, mieux il protège des rayons solaires nocifs.
Employez un crème solaire “écran total” indice 50 pour les surfaces de peau (mains, visage) que vous ne pouvez pas couvrir.
Vous trouverez d’intéressantes informations sur
le site protection solaire de la Ligue suisse contre le cancer ainsi que dans la brochure Protection solaire.

Revenir à « Cancer de la peau et protection solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité