2018 - Cancer du poumon et arrêt du tabac

admin
Site Admin
Messages : 318
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

2018 - Cancer du poumon et arrêt du tabac

Messagepar admin » mer. 29 août 2018 8:46

Le tabagisme est le principal facteur de risque du cancer pulmonaire. Aimeriez-vous arrêter de fumer ? Cherchez-vous des informations sur la cigarette électronique ? Avez-vous d’autres questions sur le cancer du poumon ?

Martin Früh, Dr med, privat-docent, spécialiste des tumeurs thoraciques à l’Hôpital cantonal de Saint-Gall, et les conseillères de la Ligne stop-tabac répondent à vos questions jusqu’à la fin septembre.

Vous trouvez des informations supplémentaires et le lien pour le formulaire sur la page d’accueil du forum.

Toutes les questions et les réponses seront publiées en continu sur ce forum.

Meilleures salutations

Les modératrices

admin
Site Admin
Messages : 318
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Soutien psycho-oncologique

Messagepar admin » lun. 24 sept. 2018 13:09

Question d’Arianna

Un cancer du poumon de stade IV avec métastases osseuses a malheureusement été diagnostiqué chez mon père… En un peu plus de trois mois, il a déjà subi plusieurs examens et interventions: IRM, CT, TEP, cyphoplastie, radiothérapie, bronchoscopie, résection sublobaire. Son cancérologue lui propose maintenant d’essayer l’immunothérapie et de prendre part à une étude à base de Tecentriq®. Mon père aura bientôt 80 ans, il est affaibli et éprouve des douleurs, mais il est déterminé et fait confiance à son médecin, il souhaite « guérir » et/ou prolonger son espérance de vie en souffrant le moins possible. Nous le comprenons, l’admirons et le respectons. Nous acceptons ses choix... Je me permets toutefois de m’adresser à vous, au nom également de ma mère/sa femme âgée de 85 ans. Nous sommes bouleversées, peinées, terrorisées, perdues, en colère, confuses et infiniment tristes. Nous nous inquiétons des possibles effets secondaires du médicament (au stade expérimental), nous avons lu les critères d’inclusion et d’exclusion du SAKK... Malheureusement, le temps que nous passons avec le médecin, malgré sa grande disponibilité, semble ne jamais suffire pour répondre à nos questions; même les mots simples et immédiats qu’emploie le cancérologue n’arrivent pas à dissiper nos peurs et nos doutes. Nous sollicitons donc votre soutien et vos conseils. Nous vous remercions vivement pour votre professionnalisme, votre sensibilité et votre compréhension.

Réponse de Cornelia, conseillère spécialisée Ligne InfoCancer

Vos réflexions et les sentiments que vous décrivez sont ceux que partagent la plupart des gens qui accompagnent un malade atteint de cancer et assistent, impuissants, aux événements. La souffrance morale de la famille est au moins aussi grande que le malaise psychologique qu’éprouve le malade. C’est pour cette raison que vous pouvez, votre mère et vous, demander un soutien psycho-oncologique pour faire face aux difficultés. Un ou une psycho-oncologue vous écoutera, vous aidera à mettre de l’ordre dans vos idées; à identifier vos ressources et vos aptitudes personnelles et à les mettre en œuvre pour apprendre à tenir compte des émotions fortes que suscitent vos inquiétudes, vos peurs et vos doutes; à définir le rôle que vous entendez chacune jouer; à identifier le comportement à adopter et les responsabilités que vous souhaitez endosser.

Pour un soutien et un accompagnement, je vous conseille d’appeler les conseillères de la Ligne InfoCancer au numéro vert 0800 11 88 11. Ils pourront vous donner les coordonnées d’un service de psycho-oncologie situé près de chez vous.


Revenir à « Cancer du poumon »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité