Activité physique et fatigue lors d'un cancer

admin
Site Admin
Messages : 343
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Activité physique et fatigue lors d'un cancer

Messagepar admin » ven. 4 sept. 2020 16:29

Question à la Ligne InfoCancer :
L’exercice physique aide-t-il vraiment à lutter contre la fatigue et l’épuisement en cas de cancer ? C’est paradoxal !

Je souffre d’un cancer de la prostate ; j’effectue une radiothérapie que je tolère relativement bien. Il y a de bonnes chances pour qu’aucun autre traitement ne soit nécessaire par la suite, ce qui constitue un grand soulagement pour moi. En revanche, je suis sans cesse tellement fatigué que j’ai beaucoup de mal à me lever le matin. Mes batteries sont à plat, je n’ai plus aucune énergie. Pourtant je dors bien, et mon quotidien n’a rien d’épuisant. Lorsque j’ai pris ma retraite il y a cinq mois, j’étais plein d’énergie et avais beaucoup de projets. Le médecin estime que jusqu’ici, tout va bien sur le plan médical. Il me conseille de faire plus d’exercice, mais l’activité physique fatigue encore plus, non ? Qu’en pensez-vous ?

Réponse de Lilian Rey, conseillère spécialisée à la Ligne InfoCancer :
Vous décrivez une fatigue persistante et difficile à surmonter, un sentiment d’épuisement émotionnel total, mental et physique. Cette forme particulière de fatigue liée au cancer porte le nom anglais de «Cancer related Fatigue» (CrF) – «fatigue associée au cancer». Cet état n’est pas directement lié à des activités épuisantes ou à d’autres sources de stress et de tension. Il ne se résout pas non plus en dormant ou en se reposant. Il est important de souligner que toute fatigue persistante non liée à des facteurs externes doit toujours être examinée par un médecin et traitée dans la mesure du possible sur le plan médical. Vous trouverez plus de détails dans la fiche d’information Épuisement et fatigue lors d’un cancer et dans la brochure Fatigue et cancer.

Le sommeil ne donne pas toujours de l’énergie, le mouvement ne fatigue pas systématiquement. La plupart des gens trouvent qu’alterner activité et repos est bénéfique. De nombreuses études ont montré que les personnes touchées par le cancer physiquement actives ressentent moins d’épuisement, restent plus mobiles et présentent un risque moindre de séquelles liées à la maladie ou aux traitements. En outre, l’activité physique peut améliorer la qualité de vie à long terme. Elle exerce une influence positive sur le psychisme, peut aider à faire face à la maladie et à prévenir ou atténuer la dépression.

Il ne s’agit pas de s’entraîner le plus intensément possible et de s’épuiser. Adaptez l’effort à votre condition physique et discutez avec votre médecin pour savoir si et quelle activité sportive, à quel rythme, est adaptée à vos besoins.
Vous trouverez plus d’informations dans notre fiche d’information Activité physique pour les personnes touchées par le cancer et dans la brochure Activité physique et cancer.

L’activité physique peut être facilement intégrée à la vie quotidienne. Voici quelques exemples : faire des promenades régulières au grand air, allonger progressivement ses promenades, utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur, privilégier la marche ou le vélo plutôt qu’un véhicule motorisé pour les courtes distances. De nombreuses personnes touchées par le cancer optent pour un sport sollicitant différents muscles, comme la marche nordique, la gymnastique, le cyclisme, la natation ou la danse. Des groupes de sport pour les personnes touchées par le cancer dans votre région offrent également la possibilité de rencontrer d’autres personnes qui se trouvent dans une situation similaire. Choisissez une activité qui vous plaît. Bon courage – à long terme, le succès sera au rendez-vous !

Revenir à « La Ligne InfoCancer informe »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité