2019 - Cancer et douleur

admin
Site Admin
Messages : 298
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

2019 - Cancer et douleur

Messagepar admin » lun. 2 sept. 2019 11:22

Avez-vous actuellement un cancer ou en avez-vous un derrière vous ?
La douleur et les tentatives en vue de l’éviter occupent-elles toutes vos pensées ? Influencent-elles votre état d’esprit, votre comportement ?
Après avoir vécu et testé un certain nombre de choses, êtes-vous toujours en quête d’une solution ?

En septembre, nos spécialistes répondent par écrit à vos questions. Sur la page de garde du Forum vous trouvez plus d’informations à ce sujet de même que le lien pour le formulaire. Les questions et les réponses seront publiées ci-dessous.

Ces réponses correspondent à une prise de position générale. Elles ne remplacent pas les conseils personnalisés d’un médecin spécialiste. Les noms de médecins, établissements de traitement et produits ne sont pas cités dans un but publicitaire ni de recommandation. Ils se bornent à indiquer des sources d’information.

Quelques questions et réponses ont été traduites dans une autre langue nationale. Si vous avez des questions complémentaires, veuillez vous adresser aux conseillères spécialisées de la Ligne InfoCancer, au numéro gratuit 0800 11 88 11, ou par e-mail à helpline@krebsliga.ch.

Meilleures salutations
Les modératrices

admin
Site Admin
Messages : 298
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Douleurs hépatiques lors d’un cancer de l’ovaire de stade avancé

Messagepar admin » lun. 23 sept. 2019 14:22

Question de Daniela C. :
Chère équipe médicale,
Je souffre d’un cancer aux deux ovaires de stade IV et ai d’importantes douleurs au foie. J’ai déjà testé plusieurs médicaments, mais les douleurs persistent.
Auriez-vous un conseil à me donner ?
Merci !

Réponse du Dr Daniel Büche :
Bonjour,
Vous êtes atteinte d’un cancer de l’ovaire avancé et souffrez de douleurs hépatiques sévères. Vous vous êtes adressée à nous dans l’espoir de recevoir des conseils sur la façon de maîtriser vos douleurs le plus rapidement possible. Malheureusement, il nous est impossible de répondre à votre question sans connaître vos antécédents cliniques, vos rapports de diagnostic et les traitements suivis jusqu’à présent.
De manière générale, les douleurs liées à la capsule recouvrant le foie répondent bien aux mesures suivantes :
Analgésiques simples comme le Paracetamol, qui ne doivent toutefois être utilisés que si les valeurs hépatiques dans le sang ne sont pas déjà élevées.
Glucocorticoïdes : Prednisone 50 mg ou dexaméthasone 8 mg pendant quelques jours. Ces traitements devraient rapidement soulager la douleur. Dans le cas contraire, la prise du médicament peut être interrompue après trois jours.
Une radiothérapie locale devrait alors être envisagée.
Malheureusement, les opioïdes (morphine et substances similaires) sont peu efficaces dans ce cas.

Toutefois, si la douleur n’est pas suffisamment contrôlée, une équipe de soins palliatifs devrait être consultée afin d’envisager toutes les options thérapeutiques possibles. Demandez à votre oncologue de vous mettre en contact avec un service palliatif.

Notre brochure « Les douleurs liées au cancer et leurs traitements» propose des informations générales. Pour aider l’équipe soignante à mieux comprendre votre douleur, il peut également être utile de tenir un journal de la douleur. Vos descriptions permettront d’évaluer plus précisément l’intensité de vos douleurs. Toutes nos publications peuvent être téléchargées sur notre site internet. Une livraison gratuite en format papier n’est toutefois possible qu’en Suisse.

Meilleures salutations

admin
Site Admin
Messages : 298
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Douleurs dues aux métastases osseuses

Messagepar admin » lun. 23 sept. 2019 14:45

Question de Sarah :
Mon père souffre depuis longtemps d’un cancer. Le diagnostic n’est toutefois tombé que ce lundi. Le cancer a déjà atteint les os et des métastases les attaquent, ce qui provoque d’intenses douleurs (actuellement limitées à la région sacro-iliaque).
Notre premier objectif est d’atténuer la douleur qui l’accompagne au quotidien depuis plus d’une année (une arthrite avait été diagnostiquée à tort). Quels analgésiques ou traitements contre la douleur peut-on utiliser face à ce type de douleurs ? Je souhaiterais connaître plusieurs options ou découvrir d’autres possibilités.
Merci.

Réponse du Dr Daniel Büche :
Votre père a des douleurs depuis plus d’un an. Le lien avec le cancer n’a été fait que récemment.

Les traitements médicamenteux contre le cancer agissent de façon systémique, c’est à dire dans tout l’organisme. Il est donc probable que le traitement contre le cancer conduise à un recul des métastases osseuses et à une diminution de la douleur dans la région sacro-iliaque.

En outre, dans certains cas, la radiothérapie peut également être utilisée pour le traitement local des métastases osseuses et, par conséquent, pour soulager la douleur.
Une autre option possible est celle des bisphosphonates, qui ont un effet renforçateur sur les os (p. ex. Zolédronate, Ibandornate). Ces médicaments n’ont toutefois pas un effet analgésique rapide, mais sont plutôt conçus pour un traitement sur le long terme.
Au vu de votre description, je pars du principe que les analgésiques courants, notamment les médicaments analgésiques et anti-inflammatoires (antirhumatismaux) ont déjà été utilisés. Au vu des douleurs sévères et persistantes dont souffre votre père, un essai avec de la morphine et des analgésiques morphiniques est certainement conseillé jusqu’à ce que le traitement spécifique de la tumeur (chimiothérapie, radiothérapie,...) agisse. Le choix de l’opioïde est secondaire, l’essentiel étant d’augmenter la posologie si l’effet est insuffisant. Le traitement peut également être temporairement dispensé sous forme de perfusion si l’effet des comprimés n’est pas suffisant.

L’indication pour une radiothérapie, un traitement aux bisphosphonates ou pour tout autre analgésique doit être examinée par l’équipe de traitement oncologique. Discutez de vos préoccupations avec le centre d’oncologie qui suit votre père.

Vous trouverez des informations générales sur le sujet dans notre brochure « Les douleurs liées au cancer et leurs traitements ».

admin
Site Admin
Messages : 298
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Douleurs fluctuantes dans la région irradiée

Messagepar admin » jeu. 10 oct. 2019 12:08

Question de Res
Bonjour,

Il y a deux ans, j’ai dû me faire enlever un liposarcome sur la cuisse. À la suite de cela, j’ai fait 30 séances de radiothérapie, ce qui a laissé des séquelles. Depuis, j’ai de fortes douleurs fluctuantes dans la région irradiée, avec des muscles et des tissus durs.

J’ai consulté plusieurs physiothérapeutes, mais aucun n’a d’expérience avec des tissus ou des muscles endommagés par des rayons qui pourrait m’aider.
Mon chirurgien dit que des ultrasons pourraient apporter un soulagement. Je n’ai pas encore trouvé le bon spécialiste pour cela. Je sais que je devrai vivre avec certaines douleurs, mais il devrait être possible de les diminuer à travers des mesures appliquées régulièrement.
Quelle est votre expérience dans ce domaine et à qui pourrais-je m’adresser ?

Réponse de Dr. Susanne Schwarz/Dr. med. Alexander Ott

Bonjour Res,

Depuis 2017, vous avez régulièrement des douleurs parfois fortes dans la partie de votre jambe qui a été opérée et irradiée. Votre chirurgien pense que des ultrasons pourraient apporter une amélioration en physiothérapie, les ultrasons peuvent être utilisés pour le traitement local de la douleur. À ce jour, les différents traitements physiothérapeutiques n’ont malheureusement pas réussi à vous soulager.

Vous pouvez demander à votre chirurgien de vous adresser à un centre de la douleur pour une consultation.
Étant donné que vous pensez que les fortes douleurs chroniques dont vous souffrez sont un effet tardif de votre radiothérapie, il pourrait également être judicieux de consulter un radio-oncologue.
Il existe différentes possibilités pour traiter les symptômes. On peut tout d’abord essayer un traitement des cicatrices par un spécialiste (p. ex. thérapie selon Boeger) ainsi que l’application locale de divers médicaments. Si cela ne suffit pas, il peut être nécessaire de compléter le traitement par des médicaments. Ceux-ci devraient être choisis par un médecin expérimenté dans le traitement de la douleur.
Si ces différentes méthodes ne permettent toujours pas de venir à bout de vos douleurs, un traitement multimodal peut être nécessaire. Basée sur le constat que les douleurs chroniques sont épuisantes et qu’elles peuvent aussi avoir des répercussions sur le psychisme et la vie sociale, la thérapie multimodale ne vise pas seulement à traiter les douleurs proprement dites ; elle tient également compte des facteurs psychosociaux, qu’elle intègre dans le traitement (modèle biopsychosocial de la douleur).

J’espère que ces informations vous seront utiles et que vos douleurs pourront être soulagées.

Meilleures salutations

admin
Site Admin
Messages : 298
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Douleurs intestinales du côté gauche

Messagepar admin » jeu. 10 oct. 2019 12:17

Question de Domenico
Chère équipe médicale,
J’ai depuis plusieurs années des douleurs intestinales du côté gauche. Avec le temps, elles sont devenues plus intenses. À présent, je les sens dès que je me lève et elles sont associées à une envie pressante d’aller à selle. Cela fait quelques mois que cela dure. J’aimerais mentionner également que, dans le cadre d’une coloscopie de routine effectuée en 2008, des diverticules ont été découverts dans le côlon sigmoïde. Il y a quelques mois, j’ai fait un scanner de l’abdomen. Celui-ci a également mis en évidence des diverticules dans la partie inférieure « distale » de l’intestin. Il y a une hyperdensité différenciée du tissu adipeux mésentérique avec des ganglions lymphatiques de quelques millimètres dans le voisinage immédiat. Dois-je m’inquiéter ? Merci.

Réponse des Dr Susanne Schwarz et Alexander Ott

Bonjour,

Vous souffrez depuis quelque temps de douleurs dans la région supérieure gauche de l’abdomen, associées à un besoin impérieux d’aller à selle. Ces douleurs se manifestent spontanément quand vous bougez, plus précisément quand vous passez de la position couchée à la position debout. D’après ce que vous décrivez, ni le scanner de l’abdomen réalisé récemment ni la coloscopie effectuée en 2008 n’ont été suivis d’un traitement médical. Vous vous faites du souci et vous aimeriez savoir si votre inquiétude est fondée.

Au vu de ce que vous rapportez, rien n’indique clairement une situation alarmante. Les douleurs que vous décrivez correspondent aux symptômes des diverticules. La présence de diverticules dans le gros intestin (côlon) n’est pas associée à un risque accru de cancer du côlon ou du rectum.

La présence de diverticules entrave la progression des selles, ce qui peut provoquer des douleurs. Pour lutter contre la tendance à la constipation, nous vous recommandons une alimentation riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, produits à base de céréales complètes) et nous vous conseillons de boire suffisamment (au moins 0,3 dl d’eau et/ou de tisane par kilo de poids corporel par jour. Exemple : si vous pesez 70 kilos, 0,3 dl x 70 = 2,1 litres).

Si les douleurs abdominales devaient s’aggraver, cela pourrait être le signe d’une diverticulite (inflammation des diverticules). Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin au plus vite.

Étant donné que je ne connais pas suffisamment vos antécédents et votre tableau cliniques et que je n’ai pas vu les rapports médicaux, il serait peu professionnel de vous donner des conseils exhaustifs. Pour vous rassurer, vous devriez parler avec un médecin en qui vous avez confiance pour clarifier les choses.

Plus de dix ans se sont écoulés depuis votre dernière coloscopie, de sorte qu’il faudrait également envisager de refaire cet examen. La Ligue contre le cancer recommande le
dépistage du cancer de l’intestin pour les hommes et les femmes à partir de 50 ans.

Meilleures salutations


Revenir à « Cancer et douleur »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités