Diagnostic de cancer de la prostate

admin
Site Admin
Messages : 649
Inscription : ven. 28 avr. 2006 6:19
Localisation : Berne

Diagnostic de cancer de la prostate

Messagepar admin » mer. 25 oct. 2023 15:13

Le diagnostic de cancer de la prostate peut provoquer une grande incertitude. De nombreux hommes tombent vraiment malades pour la première fois de leur vie. Certains sont encore en pleine activité professionnelle et sont soudain atteints d'un cancer. Une personne concernée a demandé conseil à la Ligne InfoCancer.

Question à la Ligne InfoCancer:
Une deuxième biopsie de la prostate avant le début du traitement est-elle utile du point de vue médical? Si oui, dans quels cas ?

Pour cette demande médicale, la personne en quête de conseils a été adressée à l'urologue qui la suivait parce que la Ligne InfoCancer n’est pas un service de consultation médicale. La Ligne InfoCancer peut toutefois demander elle-même des renseignements spécialisés auprès des urologues et les transmettre à la personne en quête de conseils. Cela lui permet de se faire une idée de la situation et de prendre une décision. La conseillère spécialisée résume cette aide à la décision de la manière suivante :

Réponse de Cornelia Orelli, conseillère spécialisée de la Ligne InfoCancer:
Une deuxième biopsie de la prostate avant le début du traitement n'est généralement pas nécessaire.

En principe, le cancer de la prostate évolue lentement, de sorte que les résultats ne changent généralement pas.

Normalement, un résultat légèrement différent lors de la deuxième biopsie n'a pas de conséquence sur le choix de la forme du traitement. Si le résultat est moins agressif, cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de parties tumorales plus agressives dans la prostate. Celles-ci ont déjà été trouvées lors de la première biopsie. Si, au contraire, le résultat était plus agressif, cela ne changerait pas non plus la décision de traitement.

La répétition des biopsies est donc réservée à des cas particuliers. Par exemple:
  • Lorsque l'examen IRM ne correspond pas aux résultats de la biopsie. Par exemple, l'IRM montre une grosse tumeur à droite et la première biopsie montre la tumeur à gauche.
  • Lorsque la localisation précise est importante pour le chirurgien. Une deuxième biopsie est souvent effectuée avant une thérapie focale ou, rarement, avant une ablation chirurgicale complète de la prostate à l'aide de la technique chirurgicale da Vinci®.
  • Lorsque les patients sont sous surveillance active d'une tumeur de la prostate peu agressive pour exclure une progression.
  • Si le résultat de la première biopsie n'est pas clair, ce qui est rare.
  • Si les résultats de la biopsie sont normaux malgré une suspicion évidente de tumeur.

Si beaucoup de temps s'est écoulé depuis la première biopsie, la répétition d'un examen de l'environnement peut éventuellement influencer la décision de traitement. En règle générale, cela n'est toutefois pas nécessaire si les premières investigations ne datent pas de plus de six mois.

Avez-vous aussi des questions sur la prévention, le dépistage ou le traitement du cancer de la prostate? Posez vos questions sur la santé des hommes et les tumeurs masculines à nos experts : du mercredi 1er novembre au dimanche 17 décembre 2023 dans le Forumcancer.

Revenir à « Récemment à la Ligne InfoCancer »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité